Actualités

Polémique sur les UV

Comme chaque année vous avez sans nul doute pu voir des reportages ou lire des articles dans les médias que les solariums sont dangereux pour la santé.

Cette information n’est pas du tout nouvelle, une utilisation raisonnée des cabines UV n’est pas plus dangereuse qu’une exposition mesurée au soleil naturel.

Les rayons du soleil sont classés depuis 1992 dans la même catégories dans laquelle les solariums se retrouvent désormais ! d’autres éléments au quotidien sont dangereux tels que l’alcool, le tabac, les boissons énergisantes, les coméstiques…

Des médecins et scientifiques ont recommandé une exposition modérée à la lumière du soleil dans un souci de santé.

En effet, de nombreux experts éminents de la Vitamine D sont convaincus que les avantages de la lumière du soleil l’emportent de loin sur les risques.

Avoir un teint halé est un droit individuel et n’est en aucun cas un signe de mauvaise santé.

Dans notre centre Serenity nous nous efforçons d’apporter la plus grande sécurité et qualité de nos solariums.

Suite à la réglemention française les UV sont de type 3, c’est-à-dire le niveau le plus bas de rayonnement au monde.

Formation obligatoire du personnel, qui sont à même de conseiller au mieux la clientèle, pensez à les écouter !

Information au public renforcée par le biais d’un affichage obligatoire, évoquant les risques liés à une surexposition, les contre-indications et les plans de bronzage qui tiennent compte de la sensibilité de la peau.

Interdiction aux mineurs à la peau plus fragile.

Port des lunettes obligatoire !

Désinfection obligatoire des cabines après chaque séance fait par nos soin.

Obligation d’enlever tout cosmétique avant la séance, à vote disposition du démaquillant est sur place.

Inscription des solariums en préfecture, et contrôle technique à l’ouverture puis tous les deux ans.

Cette nouvelle législation d’interdire les solariums protège si bien le consommateur que notre Ministre de la Santé…

Sérenity votre bien-être, notre passion !

Pas de commentaires

Désolés, les commentaires ont été désactivés.